Les écoles de commerce avec prépa intégrée

La plupart des écoles de commerce de haut niveau possèdent une classe préparatoire intégrée, qui initie les élèves nouvellement bacheliers aux études en commerce international. La durée de cette classe est de deux ans, aux termes desquelles on peut intégrer une grande école supérieure de commerce.

Quelles sont ces écoles de commerce avec prépa intégrée ?

ecoles-de-commerce.jpg

Les écoles de commerce avec prépa intégrée s’adressent aux nouveaux bacheliers des séries ES et STG. Les formations prodiguées font suite aux enseignements du lycée, mais plus en approfondi. Ce qui permet à l’étudiant d’acquérir une méthode de travail utile le monde professionnel. Le cursus dure 2 ans avec des formations et contrôles continus. Ils préparent l’étudiant au concours d’entrer à l’école de commerce elle-même. Ce sont surtout les grandes écoles de commerce qui ont une prépa intégrée et elles figurent dans le top du classement, en termes de réputation et de qualité. Parmi elles, on peut citer EDHEC, EM Lyon, ENS Cachan, ESCP Europe, ESSEC et HEC.

Pourquoi nécessitent-elles une prépa ?

pourquoi-necessitent-elles-une-prepa.jpg

Les écoles de commerce avec prépa intégrée figurent parmi les écoles les plus convoitées. Elles ont la réputation de former des professionnels en commerce international de haut niveau. Les formations qu’elles dispensent sont de qualité et nécessite de la part de l’étudiant un bon niveau de connaissances en culture générale (mathématique, langues vivantes, histoire géographie…) ainsi que d’une bonne qualité d’esprit d’analyse et de synthèse. Or ce sont ces qualités qui sont mis en exergue pendant les deux ans que dure le cursus en prépa intégrée en école de commerce. Ce sont des atouts essentiels pour la suite de leurs études en école de commerce ainsi que dans leur carrière professionnelle. Grâce aux encadreurs et enseignants de la prépa intégrée, l’étudiant sera dirigé vers l’école de commerce qui lui conviendra au mieux. Les formations en prépa intégrée sont assez soutenues et ne sont pas exemptes de pression. Aussi, lorsqu’il sera intégré dans l’école de commerce, il saura faire face au rythme également soutenu et ardu des études supérieures.